My Sweet Faery

Recettes sans gluten et sans lait

Freakshake à la fraise, beurre de cacahuète et spéculoos – sans gluten, sans lait, sans soja, à IG bas

La première fois que j’ai vu un freakshake, c’était il y a quelques mois dans le dernier livre de David et Luise du blog Green Kitchen Stories. En fait, l’ouvrage n’était pas encore sorti à ce moment-là, mais c’est un des avantages d’être traductrice ! On peut avoir des super recettes de ses auteurs préférés en avant première ! 😉 (ne vous en faites pas, il sera disponible en français cet été !)

Et alors, c’est quoi, exactement, un freakshake ?

Un freakshake, c’est une sorte de grand milk-shake très amélioré qui nous vient d’Australie, avec plein de toppings à manger. En clair, ce n’est pas du tout un dessert healthy ! Traditionnellement, on le garnit de chantilly, de morceaux de brownie, de bonbons, de chocolat, voire de donuts ou de tranches de gâteau ! Pas light du tout donc, bourré de sucre et sans doute aussi de graisses saturées, de colorants… 

Sauf s’il est fait maison avec des ingrédients sains, bien sûr ! C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec cette recette de freakshake sans lait, sans gluten, sans soja et à IG bas – oui, tout ça en même temps ! Et bien de saison en plus, avec les premières fraises françaises. 

Un freakshake sain, fun et gourmand, c’est possible !

Comme je ne voulais pas zapper la déco en chocolat et le topping bien gourmand et décadent, j’ai simplement utilisé des ingrédients bruts et tout préparé maison.

  • le milk-shake est à  base de fraises et de lait de coco : il est donc sans lactose et sans aucune des cochonneries qu’on peut trouver dans les glaces industrielles
  • le chocolat est bien noir (sans lait, pauvre en sucre) : à 90 % de cacao pour moi (celui de la marque Kaoka est mon préféré) mais à 74 % c’est déjà très bien.
  • la chantilly est à base de crème de coco, donc sans lactose.
  • le caramel est à base de pur beurre de cacahuète et de sirop de yacon, un édulcorant naturel à IG bas. Il ne contient ni lait ni sucre.
  • et les spéculoos sans gluten ni lait sont faits maison. D’ailleurs, n’hésitez pas à faire moitié sucre de coco, moitié érythritol pour une teneur en sucres réduite, car le sucre de coco n’aurait pas un IG bas aux dernières nouvelles (misère et désespoir !!!) 🙁

Il faut juste penser à mettre les fraises et la brique de crème de coco au frais et à préparer les glaçons au lait de coco la veille. Le reste se prépare juste avant de déguster.

Et ne zappez pas la partie décoration du verre, c’est le plus chouette de toute la recette ! 

Dans le panier de la fée
pour 1 très grand verre (2 personnes)

pour le milk-shake
500 g de fraises bien mûres placées au frais
100 g de lait de coco congelé dans des bacs à glaçons
50 g de pur beurre de cacahuète
2 c. à c. d’érythritol ou de sucre de bouleau

pour le topping

chantilly de coco
10 cl de crème de coco placée au frais pendant 8 heures au moins
1 c. à s. d’érythritol (en magasin bio sous la marque Edulcobio)

caramel à la cacahuète
1 c. à c. de pur beurre de cacahuète
2 c. à s. de sirop de yacon (ou d’érable, IG élevé)
1 bonne pincée de sel

25 g de chocolat noir à 70 % de cacao minimum
2 spéculoos sans gluten

Commencer par décorer le verre. Réduire un des deux spéculoos en miettes dans une assiette et faire fondre 20 g de chocolat dans une coupelle. Retourner un verre haut et pas trop large dans la coupelle pour enrober le pourtour de chocolat fondu et le passer dans les miettes de spéculoos. Faire couler le restant du chocolat contre les parois intérieures du verre. Réserver.
Monter la crème de coco en chantilly en la fouettant au batteur électrique. Ajouter à la fin l’érythritol. Réserver au frais. Mélanger tous les ingrédients du caramel dans un petit bol et réserver.
Placer tous les ingrédients du milk-shake dans un blender puissant et mixer à vitesse maximum pour obtenir une crème bien lisse. Verser le milk-shake dans le verre et garnir de chantilly en plaçant éventuellement celle-ci dans une poche à douille. Arroser de caramel à la cacahuète, décorer avec le spéculoos entier, le restant de chocolat râpé et les miettes de spéculoos. Déguster sans attendre !

Ce freakshake gourmand et healthy vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

You might also be interested by

Isa 4 mai 2019 - reply

Quel dessert époustouflant! Décliner un dessert aussi gourmand en version SG, sans lactose, sans lait de soja et à IG bas, bravo! Je ne connais pas le sirop de yacon (et du coup je n’en ai pas)! Peut-être puis-je le remplacer par du miel d’acacia, je ne sais pas si son IG est plus faible que celui du sirop d’érable. Merci pour cette belle recette!

  • Géraldine 4 mai 2019

    Merci Isa, c’est super gentil ! 🙂 Vous pouvez remplacer le sirop de yacon par du miel d’acacia oui, son IG est assez bas. Passez une belle soirée et dites-moi si vous testez la recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *