My Sweet Faery

Recettes bio & sans gluten

Saveurs nippones – Japanese flavors (3) : Okonomiyaki

Pour ce premier billet de l’année, j’ai décidé de conclure ma série de recettes sur les saveurs japonaises. Je n’allais quand même pas publier un troisième dessert, alors aujourd’hui ce sera du salé et du carné, pour étoffer un peu mon pauvre chapitre « viandes et poissons »… C’est qu’on arrive à quatre recettes en plus de 6 ans de blog, youhou ! 😉 L’okonomiyaki, c’est une sorte de pancake salé à base de chou et de bouillon dashi, garni de crevettes, de bacon, mais aussi de mayonnaise, de sauce soja épicée, de flocons de bonite et d’algues. A priori le mariage des ingrédients ne semble pas heureux, et pourtant… C’est un peu de la junk food à la japonaise, c’est absolument délicieux, et c’est même la meilleure façon de me faire manger du chou cuit !
In this first post of the year, I share with you one last recipe of Japanese inspiration. It contains meat and fish, like some four other recipes on this blog for the past 6 years… Yay! 😉 Okonomiyaki is a thick savory pancake made with cabbage, bacon, shrimps and dashi stock, garnished with mayonnaise, soy sauce and seaweed. Weird, huh? And still, this is super tasty, Japanese junk food! It’s also the best way for you to make me eat cooked cabbage!

C’est un plat complet prêt en 30 minutes que j’aime bien me faire en solo le midi quand je rendre déjeuner. Ma version est sans gluten, à base de farines de riz et de manioc. Vous pouvez éventuellement remplacer le bacon par de fines tranches de tempeh ou tofu fumé. Bien sûr, on peut aussi enlever les crevettes, remplacer le bouillon dashi par un bouillon miso aux algues, et faire l’impasse sur les flocons de bonite pour une variante végétarienne. Mais dans ce cas, ça ne s’appelle plus vraiment un okonomiyaki et je ne garantis pas le résultat gustatif ! 😉
This dish is ready in 30 minutes, so I like to prepare it when I come home for lunch. I made it gluten-free, using rice flour and tapioca starch. You may also replace bacon with thin slices of smoked tempeh or tofu. Take off the shrimps and replace the dashi with some seaweed stock to make it vegan if you will, but then it won’t be okonomiyaki anymore, and I can’t guarantee what it will taste like! 😉

photos : Myriam Gauthier-Moreau

Dans le panier de la Fée
pour 1 à 2 personnes

220 g de chou blanc
1 tige d’oignon cébette ou 1/2 petit oignon jaune
55 g de farine de riz complet
20 g de farine de manioc
2 œufs
150 ml de bouillon dashi (maison ou instantané)
2 fines tranches de bacon (25 g environ)
40 g de crevettes cuites décortiquées coupées en morceaux

pour servir
sauce okonomiyaki (ou 3 c. à s. de ketchup + 2 c. à s. de tamari)
katsuobushi (flocons de bonite)
aonori (paillettes d’algues)
mayonnaise

Émincer finement le chou et l’oignon. Dans un saladier, mélanger les farines et incorporer les œufs. Allonger avec le bouillon puis ajouter les crevettes, le chou et l’oignon. Faire griller le bacon dans une petite poêle huilée.
Verser par-dessus la préparation en la répartissant bien, couvrir et laisser cuire à feu moyen 10 minutes. Retourner le pancake délicatement à l’aide d’une ou deux grandes spatules et cuire 10 minutes sur l’autre face à découvert.
Débarrasser sur une assiette. Recouvrir de sauce okonomiyaki, ajouter un filet de mayonnaise et garnir de flocons de bonite et d’aonori. Déguster bien chaud.

Ingredients
serves 1-2

2 cups shredded cabbage
1/2 small onion, finely chopped
4 tbsp brown rice flour
2 scant tbsp tapioca starch
2 eggs, beaten
2/3 cup dashi stock (homemade or store-bought)
2 thin slices Canadian bacon
1.5 ounces cooked shrimps, chopped

to serve
okonomiyaki sauce (or 3 tbsp ketchup + 2 tbsp tamari)
katsuobushi (dried bonito flakes)
aonori (dried green seaweed) 

 In a large bowl, combine the rice flour and potato starch. Add the eggs and dashi stock, gradually. Add the shrimps, cabbage and onion. In a small frying pan, heat 1 tsp oil and fry the bacon slices for 1 minute. Pour the batter over, cover with a lid and cook over medium heat for about 10 minutes. Carefully flip on the other side and cook for 10 more minutes, without the lid.
Place the okonomiyaki on a plate. Spread with okonomiyaki sauce, drizzle with a little mayonnaise and sprinkle with katsuobushi and aonori. 

Enregistrer

You might also be interested by

Farinedetoiles 15 janvier 2016 - reply

Tiens, je pensais justement à toi! C'est rigolo cette recette sur ton blog, moi, je suis pour le mélange des genres alors ça me va très bien de la junkfood japonaise! Je ne connaissais pas du tout mais alors pas du tout!! Très belle année à toi et à bientôt (passage éclair en Alsace pour les fêtes et du coup programme bien chargé…).

  • Géraldine 23 janvier 2016

    Pas de souci Sarah, ce sera pour une prochaine fois 🙂 Belle année à toi aussi !

Clémentine 22 janvier 2016 - reply

j'adooooore les okonomiyakis, mais bizarrement je n'ai jamais tenté à la maison !
En revanche, quand j'en mange au restaurant, ils utilisent de la poitrine de porc coupée en fine tranche plutôt que notre bacon fumé 🙂

  • Géraldine 23 janvier 2016

    Oui, en effet ! J'ai pris du bacon parce que mon amoureux en mange souvent et il y en a toujours au frigo 😉 Je vais le mentionner dans la recette, merci !

Pannacotta végétale au matcha et au kuzu - Vegan kuzu matcha pannacotta - My Sweet Faery 2 juillet 2017 - reply

[…] bring Japanese civism home with me, I put some local ingredients in my suitcase instead: okonomiyaki sauce (mixing ketchup with soy sauce is a decent substitute but doesn’t quite do the trick), […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *