My Sweet Faery

Recettes sans gluten et sans lait

Mini clafoutis aux cerises – sans gluten, sans lait, sans soja, sans sucre

Quand on me demande conseil pour transformer une recette en version sans gluten et sans lait, j’ai tendance à répondre qu’il ne faut pas trop s’inquiéter s’il y a beaucoup d’œufs dans la préparation. Le clafoutis aux cerises fait partie de ces recettes riches en œufs, et pourtant… Souvent, j’étais embêtée parce que le clafoutis gonflait beaucoup en fin de cuisson et se fendillait. C’est pas bien grave, vous me direz, mais quitte à choisir, je préfère obtenir un joli clafoutis bien présentable, surtout quand c’est pour amener à un pique-nique entre amis…

J’ai donc fait quelques petits tests pour résoudre le problème. Et aujourd’hui, je partage avec vous mes astuces ! 😉

  • je diminue légèrement la quantité de farine totale pour obtenir une pâte plus liquide qui a moins de chances de gonfler.
  • j’utilise de la poudre d’amande pour la saveur, et de la fécule de maïs pour apporter du liant, mais pas du tout de farine.
  • j’opte pour le format en mini portions, comme ça, si de petites fentes apparaissent, on évite le moment de couper en parts, pas très pratique.

Et je suis très contente du résultat ! Un clafoutis sans gluten et sans lait mais fondant et bien parfumé avec sa touche d’amande et de vanille…

Cette fois-ci, j’ai dénoyauté les cerises, mais vous savez, il y a deux écoles à ce sujet… Ceux qui trouvent pénible de devoir recracher les noyaux à chaque bouchée et ceux qui préfèrent laisser les noyaux pour gagner du temps, éviter de détremper la pâte avec le jus des cerises et apporter plus de saveur. Bon, sur ce dernier point, je n’ai pas trouvé de différence notable avec ou sans noyaux. Par contre, c’est vrai que le jus fuit un peu, mais ce n’est pas vraiment un souci. Là où je vois clairement une différence, c’est au niveau du temps de préparation ! Parce qu’en plus de passer 10 bonnes minutes à dénoyauter les cerises, il faut compter le temps de nettoyer le plan de travail dégoulinant de jus, et le t-shirt (blanc, forcément…) si on a pas pris la peine d’enfiler un tablier…

Bref, la prochaine fois, que ce soit pour partager ou à déguster en solo, ce sera avec les noyaux, c’est moi qui vous le dis ! 😀

Dans le panier de la fée
pour 10 portions environ

500 g de cerises
3 œufs
25 cl de lait d’amande (j’ai utilisé le lait d’amande crémeux de mon e-book)
50 g de poudre d’amande
40 g de fécule de maïs
100 g d’érythritol (ou 75 g de sucre de bouleau)*
1/4 de c. à c. de vanille en poudre ou une gousse de vanille

Dénoyautez les cerises (ou pas!) et répartissez-les dans des moules à tartelettes en silicone ou chemisés de papier cuisson. Préchauffez le four à 200°C. Dans un saladier, mélangez la poudre d’amande avec la fécule, l’érythritol et la vanille en poudre/la gousse grattée. Incorporez les œufs et le lait d’amande, en fouettant bien. Versez la pâte par-dessus les cerises et enfournez 20 minutes.

*Vous pouvez remplacer l’érythritol par 80 g de sucre de canne.

Cette recette vous a plu ? Épinglez-la sur Pinterest !

You might also be interested by

LadyMilonguera 2 juin 2019 - reply

Vraiment très sympa ces petits clafoutis…

Isa 10 juin 2019 - reply

Hum, je crois que je vais tester avec des myrtilles. J’avais déjà « bidouillé » une recette de clafoutis à la myrtille avec du tofu soyeux pour avoir une texture onctueuse : ce que j’aime dans le recette que tu proposes c’est qu’elle est sans soja et avec de la poudre d’amandes (je raffole de la poudre d’amandes). Merci! Retour dès que j’ai trouvé un créneau pour tester cette recette.

  • Géraldine 10 juin 2019

    Moi aussi, Isa, je suis une poudre d’amande addict ! Je cuisine désormais beaucoup plus rarement le soja, surtout s’il n’est pas fermenté. Merci à toi et à très vite pour ton retour sur la recette alors ! 🙂

Isa 5 septembre 2019 - reply

Youpi! J’ai enfin trouvé le temps et l’occasion de faire ces délicieux clafoutis sauf que je n’ai pas utilisé des myrtilles mais des prunes bleues. La poudre d’amandes et le lait d’amandes (lait d’amandes acheté) ainsi que la vanille ont permis d’arrondir la petite acidité des prunes qu’on m’avait données. C’est une excellent idée de faire des petits clafoutis : la cuisson est rapide et facile.
Merci pour ce partage!

  • Géraldine 6 septembre 2019

    Super ! 🙂 Oui, c’est vrai que la vanille et la poudre d’amande arrondissent bien les notes acides et « sucrent » naturellement (tout comme l’huile de coco). Merci pour ton retour et belle journée à toi, Isa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *