My Sweet Faery

Recettes sans gluten et sans lait

Biscuits de Noël à la rose et à la fève tonka – sans gluten, sans lait, sans soja, à IG bas

Je vous l’avoue, je suis toujours un peu embêtée au moment d’acheter des cadeaux de Noël. Je n’aime vraiment pas le fait de devoir faire un cadeau à quelqu’un juste parce que c’est Noël. Souvent, je m’y prépare plusieurs mois à l’avance, en gardant précieusement mes bonnes idées de côté. D’autres fois, je n’ai tout simplement pas d’inspiration. Juste aucune. Dans ces moments-là, que faire ? Acheter une babiole décorative, une tasse, un livre ou un film plus au moins au hasard en espérant que cela plaise ? Mmmm, non. Trop de risques que cela finisse sur une montagne de déchets à la décharge, et notre planète n’a vraiment pas besoin de ça. Il y a bien sûr les cadeaux éco-responsables (Hélène et Natasha en proposent chaque année une chouette sélection), encore faut-il que votre entourage soit un minimum réceptif à la démarche… Sinon cela revient à offrir un cadeau qui ne fait plaisir qu’à une seule personne : soi-même !
Cette année, j’ai donc opté pour des cadeaux gourmands. Car qui n’aime pas une petite gourmandise faite maison ? Des petites choses à confectionner facilement, sans prise de tête.

Dans le billet précédent, je vous proposais une recette d’infusion au cacao et aux épices de Noël. Cette semaine, voici les biscuits à déguster en accompagnement ! J’ai utilisé comme base la recette des butterbredele (biscuits au beurre) qu’on confectionne traditionnellement ici, en Alsace. Certaines familles commencent à les préparer début novembre un stock gigantesque, et on les déguste jusqu’à fin janvier au moins ! Sauf que, vous ne venez évidemment pas sur ce blog pour trouver une recette classique au beurre, au sucre blanc et à la farine de blé, pas vrai ? La version que je vous propose est aussi saine que gourmande. Très saine parce que :

    • j’ai utilisé en ingrédient principal de la poudre d’amandes blanches. Elle est sans gluten, à IG bas et apporte un vrai plus niveau saveur. Elle a un côté plus granuleux que la farine mais ça donne un aspect rustique aux cookies que j’aime beaucoup !
    • l’huile de coco remplace le beurre pour un parfum très gourmand qui va à merveille avec la rose. J’évite encore plus strictement qu’avant les produits laitiers depuis que je sais qu’ils contiennent des phtalates (perturbateurs endocriniens), concentrés dans les lipides du lait… La texture de la pâte est un peu plus friable mais rien d’insurmontable si vous la placez au frais et que vous pensez bien à l’étaler entre DEUX feuilles de papier cuisson.
    • j’ai utilisé pour la première fois en pâtisserie un édulcorant repéré il y a peu dans mon magasin bio : l’érythritol. C’est un polyol, tout comme le xylitol (sucre de bouleau) qui a l’énorme avantage de ne pas élever la glycémie sanguine et d’être très pauvre en calories. Contrairement au sucralose, qui devient toxique et cancérigène une fois chauffé, les études menées sur l’érythritol ne semblent pas révéler de sérieux effets secondaires, si ce n’est des ballonnements en cas de consommation en excès (comme c’est le cas pour tous les polyols). Je vous encourage bien sûr dans tous les cas à ne pas abuser de ce sucre – n’y d’aucun autre, d’ailleurs.

Pour parfumer ces biscuits, j’ai eu envie de vous proposer des saveurs qui sortent des sentiers battus : un duo de rose et de fève tonka. Je vous parlais de cette délicieuse fève il y a quelques temps sur Instagram. Son parfum est vraiment unique (il rappelle la cannelle et le tabac frais), et je vous conseille vraiment d’y goûter au moins une fois dans votre vie ! On trouve cette fève dans les épiceries en ligne, sur Amazon et sur certains marchés de Noël. Une pépite qui se fait un peu rare et donnera d’autant plus de valeur ajoutée à vos biscuits faits maison et avec amour. 😉

Dans le panier de la fée
pour une trentaine de petits biscuits

75 g de poudre d’amandes blanches
25 g de farine de riz (complet ou demi-complet)
25 g de farine de sarrasin
60 g d’huile de coco
60 g d’érythritol (ou 45 g de sucre de bouleau)
2 jaunes d’œufs
1 c. à s. d’eau de rose (hydrolat)
½ fève tonka râpée

Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande avec la farine de sarrasin, l’érythritol et la poudre de fève tonka. Incorporer l’huile de coco à peine fondue (placez-la au bain-marie ou au micro-ondes quelques secondes), puis ajouter les jaunes d’œufs et l’eau de rose. Filmer et placer au réfrigérateur 15 minutes (ou plus longtemps si la pâte vous semble trop molle).
Préchauffer le four à 160°C. Étaler la pâte au rouleau sur ½ centimètre d’épaisseur entre deux feuilles de papier cuisson. Découper des formes à l’emporte-pièce et les placer sur une plaque chemisée de papier cuisson. Enfourner 12 minutes environ et laisser complètement refroidir avant de déguster. Les biscuits se conservent au moins 2 semaines dans une boîte métallique.

 

Cette recette vous a plu ? Épinglez-la sur Pinterest !

You might also be interested by

Educheapessay.com 23 décembre 2018 - reply

merci pour ce petit reportage bien intéressanteducheapessay.com

micheleD 10 janvier 2019 - reply

Merci de pouvoir continuer à vous suivre. Meilleurs vœux et bonne journée

  • Géraldine 10 janvier 2019

    Très belle année à vous, Michèle ! Et à dans quelques jours pour un prochain billet ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *