My Sweet Faery

Recettes sans gluten et sans lait

Layer-cake d’Halloween – sans gluten, sans lait

Alors que les recettes en orange et noir fleurissent sur la toile, je ne pouvais pas passer à côté de l’occasion sans vous présenter moi aussi ma petite création Halloweenesque ! 😉 Ce layer-cake est en fait une version sans gluten du gâteau que j’avais réalisé pour l’ouvrage collectif Les blogueuses cuisinent Vegan, aux éditions Larousse.

Il s’agit donc d’une version non végétalienne, avec des œufs, sans gluten, ni produits laitiers. Et pour tout vous dire, je préfère le résultat avec, plutôt que sans œufs. Battus en neige, ils apportent liant et moelleux. Alors, je sais, il y a les fameux blancs de jus de pois chiches, et même si je me suis moi aussi prêtée au jeu pour le plaisir de la découverte, c’est un ingrédient à utiliser vraiment pour dépanner, bourré d’anti-nutriments : vous savez, quand vous mettez vos pois chiches à tremper une nuit pour éliminer une partie de l’acide phytique (maximum 60 %), devinez où vont les 40 % restants ? Dans l’eau de cuisson ! 😉 Et ça, c’est si vous faites cuire vos pois chiches vous-même. Il n’est pas certain du tout que les industriels fassent tremper leurs pois chiches avant de les mettre en boîte.

Mais revenons-en à notre layer-cake. J’ai choisi d’utiliser pour le sucrer du sucre de bouleau pour un indice glycémique plus bas, mais libre à vous de le remplacer par 150 g de sucre de canne roux. Pour le décor, je m’étais creusé la tête sur comment réaliser des petits sujets qui en jettent un peu (nos amis US sont tellement créatifs !) mais finalement, de simples motifs en chocolat noir sont suffisamment efficaces à mes yeux. Happy Halloween! Et un merci tout particulier à Myriam, ma géniale compère, qui s’est vraiment donné du mal pour réaliser ces magnifiques visuels ! 😉

photos : Myriam Gauthier-Moreau

Dans le panier de la fée
pour un moule à charnières de 18 cm de diamètre

pour la génoise
175 g de purée de potimarron
4 œufs
250 g de farine de riz complet ou demi-complet
125 g de yaourt de soja ou d’amande
75 g de purée d’amandes blanches
75 g d’huile d’olive
30 ml de lait d’amande ou d’eau
115 g de sucre de bouleau (ou 150 g de sucre de canne)
1 c. à c. de cannelle en poudre
2 c. à c. de poudre à lever

pour la ganache
800 g de tofu soyeux
400 g de chocolat à pâtisser
175 g de purée de noisettes
50 g de sucre complet ou de coco (ou de sucre roux)
¼ de c. à c. de sel

pour le décor
100 g de chocolat noir
cacao en poudre
noisettes concassées

Préchauffer le four à 160°C. Préparer la génoise. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs. Ajouter l’huile d’olive, le yaourt, les jaunes d’œufs, le lait et la purée d’amandes. Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les incorporer délicatement à la préparation.
Graisser généreusement et fariner un moule à charlotte. Y verser la préparation, protéger la surface avec du papier alu et enfourner pour une heure, en vérifiant la cuisson avec la lame d’un couteau au bout de 50 minutes. Laisser complètement refroidir avant de démouler.

Préparer la ganache. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Dans le blender, mixer le tofu soyeux avec la purée de noisettes, le sucre et le sel. Incorporer le chocolat fondu et mixer à nouveau jusqu’à obtenir une préparation bien homogène. Verser le mélange dans un récipient, filmer et placer au frais pour une heure environ, jusqu’à ce que la ganache puisse être étalée sans couler. Pendant ce temps, préparer le décor en chocolat. Faire fondre le chocolat aubain-marie puis le placer dans un petit flacon souple avec un embouten pointe. Laisser refroidir le temps que le chocolat épaississe. Dessiner des toiles d’araignées et autres sujets horrifiques au choix sur du papier cuisson. Laisser refroidir à température ambiante.

Couper la génoise en trois parts égales dans l’épaisseur. Étaler un tiers de la ganache sur la partie basse de la génoise, recouvrir avec la partie centrale et garnir du deuxième tiers, en débordant bien chaque fois sur les bords. Poser le dessus du gâteau, presser légèrement et nettoyer les coulures avec une maryse. Étaler alors le dernier tiers de ganache sur la surface du gâteau, en dessinant éventuellement des motifs avec une poche à douille. Décorer avec les sujets en chocolat et les éclats de noisettes, poudrer d’un peu de cacao et placer au frais quelques heures avant de déguster.

You might also be interested by

Farinedetoiles 30 octobre 2015 - reply

C'est joli et ça fait envie! Il faudrait que je fasse plus de layer cakes, ça envoie quand même pas mal!!

  • Géraldine 30 octobre 2015

    Merci, Sarah ! C'est vrai que ça demande un peu de temps et d'organisation mais c'est vraiment pas compliqué 😉

wattoote 30 octobre 2015 - reply

Superbe ce gâteau

  • Géraldine 30 octobre 2015

    Merci beaucoup ! 🙂

Marie - Sweet and Sour 30 octobre 2015 - reply

Ralala ta ganache a l'air divine ! Je me suis épinglé la recette sur Pinterest pour la tester ! Ca a l'air trop bon 😛

  • Géraldine 1 novembre 2015

    Merci, Marie ! 🙂 Bonne soirée !

Miss Pat' 31 octobre 2015 - reply

Coucou Géraldine. Bravo pour cette création. Je te félicite et également Myriam car le gâteau est génial, et le décor tellement aussi !
Je trouve que ta précision sur l'eau de cuisson des pois chiches est vraiment intéressante, je n'y avais pas pensé. C'est vrai que pour les personnes végétaliennes, c'est une vraie révolution, mais heureusement qu'on ne fait pas des meringues et des mousses au choco tous les jours !

Bonne journée !

  • Géraldine 1 novembre 2015

    Coucou Delphine ! Hé oui,il faut prendre un peu de recul par rapport au phénomène "vegan". C'est pas parce que c'est végétal que c'est bien (ni parce que c'est animal que c'est pas bien). Belle soirée à toi ! 🙂

Pascale 31 octobre 2015 - reply

Il est magnifique, et c'est vrai que de tels gâteaux impressionnent toujours.

  • Géraldine 1 novembre 2015

    Merci beaucoup, Pascale (en comparaison avec d'autres spécimens du genre, celui-ci est soft) 🙂

kali 1 novembre 2015 - reply

Très beau ce gâteau et terriblement gourmand.
Je viens de tester ton beurre de potimarron et je dois dire que malheureusement il était tellement bon que je suis bonne pour racheter un nouveau potimarron pour en refaire. Au début nous l'avons trouvé trop sucré mais après passage au frais, c'était juste parfait. Merci pour cette belle recette.
Bon dimanche

  • Géraldine 1 novembre 2015

    Bien vu, kali, en effet la chaleur exacerbe la douceur d'un plat, tandis que le froid anesthésie légèrement les papilles. Ce sont des éléments à prendre en compte selon que l'on réalise une glace ou un chocolat chaud ! Merci à toi d'avoir testé et pour ton petit mot. Belle soirée ! 🙂

Ameline Chemin 3 novembre 2015 - reply

Oh la la il a l'air tellement bon ! ca fait envie !

  • Géraldine 5 novembre 2015

    Merci, Ameline ! 🙂

Unknown 1 novembre 2016 - reply

J'ai fais plusieurs fois la version vegan du livre. Elle est a tomber! Mais j'aimerais cette fois-ci le faire vegan et sans gluten. As-tu des conseils? Farine de riz au lieu de la farine de blé? Ça risque de manquer un peu de liant, non?

  • Géraldine 4 novembre 2016

    Tu peux essayer 2/3 de farine de riz complet et 1/3 de fécule de tapioca avec 1 c. à s. de psyllium, et diviser la pâte en 3 pour cuire les 3 gâteaux séparément et éviter ainsi l'étape du découpage… mais sans garantie, je n'ai pas testé.

Pumpkin spice latte ~ sans lactose, protéiné | My Sweet Faery 13 octobre 2018 - reply

[…] châtaigne. C’est un peu mon obsession, c’est pas pour rien qu’il y a autant de recettes au potimarron sur le blog. Bon d’accord, peut-être pas autant que Clea mais je pourrais bien […]

Sablés fantômes pour Halloween ~ sans gluten, sans lactose, paléo friendly | My Sweet Faery 31 octobre 2018 - reply

[…] Mardi 30 octobre, 18h. Je suis en train de regarder pleine d’admiration toutes les super recettes pour Halloween qui peuplent Instagram. Puis je vais sur mon propre blog et là, vision d’horreur. Non, non, ce n’était pas une sorcière ni un vampire en avance d’un jour, simplement moi qui réalisais que ma dernière recette d’Halloween datait… d’octobre 2015 ! Hé oui, c’est fou, ça fait bien trois ans déjà que je vous proposais ce chouette layer-cake au potimarron et à la noisette… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *