My Sweet Faery

Recettes sans gluten et sans lait

Pannacottas au basilic et coulis de pêches – sans gluten, sans lait, sans soja

Cet été, j’ai goûté pour la première fois aux pêches plates. J’ai trouvé leur saveur un peu moins gourmande et leur chair moins juteuse que les pêches classiques. Du coup, j’en ai fait un coulis pour ces pannacottas sans lait ni crème d’origine animale.

Il y a quelques années, j’avais expérimenté avec le kuzu, une fécule japonaise qui donne un résultat élastique juste ce qu’il faut, pour des pannacottas fermes et fondantes. Cette fois, j’ai réalisé une recette plus classique à base de lait de coco et de fécule de pomme de terre, avec une touche de lait d’amande pour un dessert plus léger.

J’y ai fait infuser des feuilles de basilic frais, qui se marie si bien avec le parfum de la pêche. Vous pouvez accentuer sa saveur en ajoutant une belle pincée de feuilles de basilic séchées dans une étamine, que vous ferez infuser en même temps. C’est ce que j’ai fait d’ailleurs, car mon basilic n’était pas très parfumé. Et sinon, avec de la lavande (fleurs fraîches, séchées ou 1 goutte d’huile essentielle) c’est délicieux aussi ! 😉

Je vous retrouve un peu avant la rentrée pour une recette de tarte flambée sans gluten ni lait – un plat typique d’Alsace pour changer ! 

🌞Bel été à tous !🌞

Ingrédients
pour 4 à 6 verrines

Pour les crèmes
40 cl de lait de coco
20 cl de lait d’amande (maison de préférence)
50 g de sucre de canne blond ou 65 g d’érythritol (Edulcobio)
1 c. à c. bombée de fécule de pomme de terre
1 c. à c. bien rase d’agar-agar en poudre
20 feuilles de basilic frais

Pour le coulis
4 pêches plates bien mûres
30 g de sucre de canne ou 40 g d’érythritol
1 pincée d’agar-agar en poudre

Porter le lait d’amande à frémissements. Hors du feu, y jeter les feuilles de basilic déchirées et laisser infuser 1h environ.
Pendant ce temps, préparer le coulis. Couper les pêches en petits morceaux et les mettre dans une casserole avec le sucre et l’agar-agar. Porter à ébullition et laisser compoter 8 minutes environ, jusqu’à ce que les pêches se délitent.
Dans une autre casserole, mélanger le lait de coco avec le sucre, la fécule et l’agar-agar. Laisser épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer avec un fouet. Compter 3-4 minutes puis ajouter le lait d’amande en filtrant les feuilles de basilic avec une passoire. Bien mélanger au fouet et répartir la crème dans 4 à 6 verrines. Laisser complètement refroidir et placer au frais 2 heures au moins. Servir avec le coulis de pêches.

Cette recette vous a plu ? Épinglez-la sur Pinterest !

You might also be interested by

LadyMilonguera 8 août 2020 - reply

Ces panna cotta me semblent délicieuses…

Milounette 9 août 2020 - reply

C’est vrai que les pêches plates sont souvent moins juteuses que leurs cousines rondes… Pour ma part, c’est aussi ce qui me plait avec elles ! (et du coup, elles sont plus faciles à transporter et à manger à l’extérieur, point non négligeable pour moi qui suis pas mal en vadrouille…). Je n’ai encore jamais marié pêches et basilic, mais tu me donnes bien envie !
Bises et belle semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *