My Sweet Faery

Recettes bio & sans gluten

Moelleux au chocolat à l’okara

Ça fait quelques jours que vous pouvez le trouver en librairie : mon dernier livre « Cuisine saine pour petits budgets » est sorti ! Cette fois, c’est aux débutants en cuisine bio qu’il s’adresse plus particulièrement.

Ce livre, c’est vraiment ma cuisine du quotidien simple, nourrissante et décomplexée, pour toutes les fois où j’ai envie de manger sain vite fait, bien fait (Vous savez, ces fois où je n’ai pas envie d’essayer d’élaborer des super cookies au psyllium, à la farine de teff et à la maca 😀 )

J’y partage mes astuces pour savoir quoi acheter où, comprendre ce qui se cache derrière le label « AB », comment équilibrer ses repas, cuire de façon économique, s’organiser et établir des menus, le tout à moindre coût ! J’utilise des ingrédients faciles à trouver, pour des recettes familiales et accessibles à tous (dont la quasi-totalité est adaptable sans gluten).

Cet ouvrage complète à merveille le précédent, « Zéro déchet dans ma cuisine! », et comme pour ce dernier, les photos sont signées Delphine Paslin.  Vous pourrez y découvrir notamment : des energy balls aux tomates séchées, une pizza aux légumes rôtis, un duo de pâtes à tartiner citron et chocolat, des wraps, un hachis parmentier végétarien, des crèmes desserts à customiser… et ce moelleux intense au chocolat et à l’okara.

Comme cuisiner maison, c’est vraiment l’astuce numéro 1 pour faire des économies, on est de plus en plus nombreux à faire notre propre lait d’amande (je vous donne ma recette la plus économique dans le livre). Et bien sûr, hors de question de jeter l’okara (le résidu d’oléagineux), qui est riche en fibres et minéraux. Ma recette préférée pour l’utiliser ? Ce délicieux gâteau au chocolat, très parfumé, sans lactose, et ici sans gluten. Je me suis dit que les retardataires comme moi seraient peut-être contents de trouver une recette au chocolat saine, délicieuse et économique à préparer pour Pâques. 😉

Pour la cuisson, j’utilise la chaleur résiduelle du four pour finir de cuire le gâteau. Un moyen simple d’économiser de l’énergie ! Je vous donne d’ailleurs d’autres astuces dans le livre pour tirer au maximum parti de votre four allumé, et cuisiner pour la semaine sans prise de tête. Pour plus d’infos, je vous renvoie vers le site des éditions Alternatives.

Allez, joyeux week-end chocolaté !

Dans le panier de la fée
pour 6 à 8 parts

100 g de chocolat à pâtisser
l’okara bien égoutté d’un lait d’amande ou de noisette maison (réalisé à partir de 75 g d’oléagineux)
20 g de cacao en poudre
2 œufs
85 g de sucre de canne bio
40 g d’huile d’olive
40 g de farine de riz
1 c. à c. bombée de poudre à lever

pour le glaçage (facultatif)

50 g de chocolat noir
2 poignées de noisettes

Chemiser un moule de 18 cm de diamètre de papier cuisson. Casser le chocolat en morceaux dans un bol résistant à la chaleur et le faire fondre doucement au bain-marie. Préchauffer le four à 180°C. Dans un saladier, mélanger la farine avec le cacao en poudre, le sucre et la poudre à lever. Ajouter les œufs, l’okara et l’huile d’olive. Incorporer le chocolat fondu en mélangeant rapidement et verser la pâte dans le moule. Enfourner 20 minutes, puis éteindre le four et laisser finir de cuire 20 à 25 minutes. Laisser refroidir avant de couper en parts. Décorer de chocolat fondu et de noisettes concassées.

Cette recette vous a plu ? Épinglez-la sur Pinterest !

You might also be interested by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *