My Sweet Faery

Recettes bio & sans gluten

Le bentô de la Fée (4) : panais en crème d’amande et salade de chou rouge aux pommes

Même si je ne le cite que de temps à autre, le bentô constitue mon déjeuner régulièrement, et même de plus en plus souvent ces dernières semaines. Je suis toujours à l’affût de nouvelles idées pour le garnir, même si l’utilisation d’un micro-ondes sur mon lieu de travail me facilite grandement la tâche.

Dernièrement, j’ai réalisé ce bentô autour d’un panais vapeur garni de sa petite sauce à l’amande. Intriguées par ce légume assez méconnu, mes collègues ont pioché dans la boîte… et y sont revenues ! Il faut dire que pour une recette réalisée au pifomètre, j’étais plutôt contente du résultat. Déjà que, depuis que je l’ai découvert sur les étals, le panais est devenu mon chouchou, mais là avec le parfum et la douceur de l’amande, c’est vraiment délicieux !  Il suffit de cuire un panais épluché et coupé en morceaux pas trop gros à la vapeur, et de le napper d’une sauce réalisée à partir d’une C.S. de purée d’amande blanche et de 3 C.S. de crème liquide d’avoine ou de riz (sur la photo, j’ai utilisé de la purée d’amande complète, et c’est moins bon). On saupoudre ensuite de gomasio.

Mais dans mon bentô, il y a aussi :
– une salade d’inspiration alsacienne au chou rouge avec des dés de pommes, des raisins secs et quelques lamelles de gari (gingembre mariné).
– un pavé de tofu à la provençale du commerce.
– et en dessert, deux dattes avec un cookie aux flocons d’avoine et à la fève tonka (recette prise chez la gentille Virginie) : j’ai à peine modifié la recette en utilisant de la farine bise, de la purée d’amandes et deux fèves tonka au lieu d’une… une excellente recette de biscuits aux flocons que je referai sans aucun doute !

You might also be interested by

Saveurs et Gourmandises 17 mars 2010 - reply

Pour le moment, je ne suis pas du tout bentô.
Je pense que c'est parce que l'occasion ne s'est pas encore présentée. C'est pourtant très pratique.
Il va falloir que je pense un peu plus souvent au panais.
A bientôt.

Spécialiste de l'éphémère 17 mars 2010 - reply

Tout me plaît dans ce bento.
Particulièrement la salade d'inspiration alsacienne.
Ce repas a dû être un régal, et je ne suis pas étonnée que les collègues aient pigé dedans.

Lilie 17 mars 2010 - reply

Un bento très appétissant ! Je retiens ta recette avec le panais, que je mange le plus souvent cru, râpé (aussi très bon !).

jotitito 17 mars 2010 - reply

Petite question toute bête: trouve-t-on facilement ce genre de boîte-repas dans le commerce et surtout où?

Nathalie 17 mars 2010 - reply

Drôlement sympa cette boîte …

Virginie P. 17 mars 2010 - reply

Je suis sûre que tes bentos font rêver tes collègues, je me trompe ? Tes biscuits m'ont l'air très beaux en tout cas, re-contente que la recette t'ait plu.

Géraldine 17 mars 2010 - reply

Virginie, sans trop me vanter, c'est vrai que mes collègues sont parfois envieuses, mais entre ma gamelle et la cantine scolaire (spaghetti bolo archi grasses sans même un bout de tomate par exemple), le choix est vite fait ! 😉
Jotitito, à part dans des boutiques spécialisées Japon sur Paris, on peut trouver des bentô sur internet :
http://casabento.com/cart/
http://www.monbento.com/
http://www.bentoandco.com/collections/complete
Pour un bentô suffisamment grand, il faut compter au moins 18-20 euros. Vérifie aussi qu'il soit micro-ondable et lavable au lave-vaisselle 🙂

Fimère 18 mars 2010 - reply

l'idée de tout ce mélange de saveurs est pas mal je devrais l'essayer
bonne journée

La fourmi des Caraïbes 20 mars 2010 - reply

Voilà un repas bien complet et varié, j'aime bien !
Bizzz

Patrice 29 mars 2010 - reply

Un très beau mélange de goûts et de saveurs! C'est vraiment très recherché, bravo, biz et très bon lundi

Vegan cookies 100 % avoine aux raisins secs 2 juillet 2017 - reply

[…] On connaissait déjà le lait et les flocons (oui, c’est ma période en ce moment, vous l’aurez compris), et voici à présent la farine d’avoine. Non, non, pas de la crème d’avoine […]

Le bentô de la Fée (5) : aubergines, millet épicé et graines germées au faumage 2 juillet 2017 - reply

[…] emprunté le terme de « faumage » à Virginie). – d’aubergines chaudes nappées de crème d’amandes blanches. – de millet cuit dans du bouillon épicé, avec de l’oignon en poudre et de petits […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *