My Sweet Faery

Recettes bio & sans gluten

Le bentô de la Fée (3) : kamut et pâtisson

J’ai acheté il y a quelques temps un pâtisson, ne sachant absolument pas quoi en faire, vu que j’allais cuisiner ce légume pour la toute première fois. Intriguée, j’ai croqué dans le légume cru : moi qui pensais retrouver le goût farineux et légèrement sucré des courges, son goût ressemblait à celui du navet…
Toute dépitée – mais pas vaincue pour autant – j’ai farfouillé sur la blogosphère, où la pauvre courge semble être bien malaimée, puis je me suis tournée vers le site marmiton. Après avoir survolé les gratins et autres veloutés, je suis tombée sur une très belle idée : associer le pâtisson à la pomme. Je n’ai pas cuit le pâtisson à  la poële mais à l’eau avant de racler la chair à la cuillère. Seulement alors je l’ai fait mijoter un bon quart d’heure avec les morceaux de pomme et 20 gr de beurre. Les deux se fondent vraiment l’un dans l’autre, si bien que l’on se retrouve avec une purée toute douce, où le curry a été remplacé par de la cannelle. Jolie recette qui a rempli en partie mon bentô, et que je referai à coup sûr, surtout que l’Homme aime aussi, alors il faut sauter sur l’occasion !

Et pour le reste du menu, il y avait :
– 1/2 tomate simplement assaisonnée d’un petit filet d’huile d’olive et de sel aux herbes.
– un risotto de kamut au chèvre : après cuisson du kamut 45 mn dans de l’eau bouillante salée (il restera ferme malgré tout), on ajoute quelques morceaux de fromage de chèvre frais qui, en fondant, serviront de liant au risotto.
– et en dessert, quelques lamelles de gingembre confit servies entre deux carreaux de chocolat noir.

Enregistrer

You might also be interested by

La fourmi des Caraïbes 10 novembre 2009 - reply

Moi j'aime bien le pâtisson, sans passion mais ça change un peu. je ne trouve pas que ça ressemble au navet mais à la courgette ou à la christophine. Je trouve que c'est surtout casse pied à éplucher.

Géraldine 11 novembre 2009 - reply

C'est pour ça que la cuisson à l'eau est bien pratique, après il reste simplement à gratter la chair.

Le bentô de la Fée (4) : panais en crème d'amande et salade de chou rouge aux pommes - My Sweet Faery 19 juillet 2017 - reply

[…] si je ne le cite que de temps à autre, le bentô constitue mon déjeuner régulièrement, et même de plus en plus souvent ces dernières […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *